Comment fonctionne l’assurance de prêt hypothécaire

L’assurance de prêt hypothécaire est une assurance qui couvre le remboursement du prêt en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Elle est obligatoire pour tout emprunt immobilier et elle est souscrite auprès de …

4.2/5 - (33 votes)

L’assurance de prêt hypothécaire est une assurance qui couvre le remboursement du prêt en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Elle est obligatoire pour tout emprunt immobilier et elle est souscrite auprès de l’organisme de crédit. Son coût est généralement inclus dans les mensualités du prêt.

Lorsque vous souscrivez un prêt hypothécaire, votre banquier vous demandera si vous souhaitez prendre une assurance auprès d’une compagnie spécialisée. En effet, la banque ne peut pas vous imposer son propre assureur.

Vous pouvez donc choisir librement la compagnie qui propose le contrat le plus avantageux pour vous.

Qu’est-ce que l’assurance de prêt hypothécaire ?

L’assurance de prêt hypothécaire est une assurance souscrite par un emprunteur pour couvrir les risques liés à son crédit immobilier. Cette assurance permet de garantir le remboursement du capital restant dû en cas de décès ou d’invalidité totale et définitive. Elle est obligatoire lorsque vous contractez un crédit hypothécaire auprès d’une banque. En effet, elle constitue une garantie supplémentaire pour la banque afin que celle-ci puisse se faire rembourser par l’assureur si jamais vous ne pouvez plus rembourser votre crédit hypothécaire en raison d’un accident ou d’une maladie.

Les avantages de l’assurance de prêt hypothécaire

L’assurance de prêt hypothécaire est une garantie apportée à la banque par l’emprunteur en cas d’incapacité de remboursement du crédit. Cette assurance permet d’éviter que le crédit ne se retrouve bloqué par des problèmes financiers imprévisibles, pourtant fréquents lors de la souscription d’un emprunt immobilier.

Lire également :   4 questions à se poser avant de recourir à un prêt vendeur pour une assurance commerciale

L’assurance de prêt hypothécaire est une garantie apportée à la banque par l’emprunteur en cas d’incapacité de remboursement du crédit. Cette assurance permet donc d’assurer le paiement des mensualités du prêt immobilier en cas de décès ou incapacité totale et permanente (ITP) survenant après un accident ou une maladie grave.

Comment fonctionne l’assurance de prêt hypothécaire ?

L’assurance de prêt hypothécaire est obligatoire lorsque vous souhaitez contracter un crédit immobilier. Elle peut représenter jusqu’à un tiers du coût total du prêt. Cette assurance permet de garantir le remboursement du crédit en cas d’invalidité, de décès ou d’incapacité professionnelle de l’emprunteur. Pour choisir votre assurance de prêt, il faut prendre en compte plusieurs critères : – Le montant à assurer (l’assurance sera plus élevée pour un bien important), – Le type de contrat qui vous convient le mieux (contrat individuel ou collectif) , – Votre âge (plus vous avez avancé en âge et plus les risques sont importants) , – Votre état de santé (les assureurs ont tendance à refuser les personnes ayant eu des problèmes cardiaques). Si vous souhaitez résilier votre contrat actuel, il suffit d’envoyer une lettre recommandée à votre assureur au moins 2 mois avant la date anniversaire du contrat.

La loi Hamon facilite la résiliation des contrats d’assurances emprunteur depuis 2014. Si vous n’arrivez pas à trouver une assurance acceptant votre demande, contactez le courtier Assurance Emprunteur Conseil !

Les conditions à remplir pour obtenir l’assurance de prêt hypothécaire

Il est important de savoir que l’assurance de prêt hypothécaire ne peut pas être souscrite auprès du même assureur que le crédit hypothécaire.

Il faut donc en trouver une auprès d’un autre assureur. Pour ce faire, il faut remplir certaines conditions : L’emprunteur doit avoir moins de 65 ans au moment du dépôt du dossier ; La durée du crédit ne peut excéder 20 ans ; Le montant maximal empruntable ne peut dépasser 80% du coût total de l’opération ; Le montant à assurer doit être compris entre 100 000 et 1 500 000 € ;

Combien coûte l’assurance de prêt hypothécaire ?

L’assurance de prêt hypothécaire fait partie des frais à prendre en compte lors de la mise en place d’un crédit immobilier. En effet, elle peut représenter jusqu’à 25% du coût total du crédit.

Lire également :   Comment se débarasser et soigner de la gale NATURELLEMENT

La loi Lagarde a permis aux emprunteurs de choisir librement leur assurance de prêt et ce depuis 2010.

Les emprunteurs n’ont plus à signer un contrat proposé par la banque, ils peuvent souscrire une assurance individuelle auprès de l’organisme financier de leur choix.

L’assurance hypothécaire permet la couverture des risques liés au décès (DC) et à l’invalidité (PTIA). Elle est généralement exigée par les établissements bancaires pour accorder le financement et elle permet alors d’obtenir un taux souvent avantageux par rapport au taux appliqué sans cette garantie supplétive. Pour autant, les garanties proposées varient d’une compagnie à une autre et ne couvrent pas forcément toutes les situations. C’est pourquoi il est important de comparer les offres avant d’opter pour une assurance individuelle qui sera plus chère que celle proposée par la banque mais qui vous permettra dans certains cas d’obtenir un taux moins élevé ou encore des conditions plus avantageuses en matière de franchise ou encore des montants assurés supérieurs ou inférieurs selon vos besoins.

Il existe 3 types d’assurances :

L’assurance décès invalidité : elle assure le remboursement intégral du capital restant dû, si vous êtes reconnu comme invalide permanent ou si vous décédez pendant la durée du prêt ;

Quel est le montant maximum assuré par l’assurance de prêt hypothécaire ?

L’assurance de prêt hypothécaire est un contrat d’assurance qui vous couvre en cas de décès, d’invalidité ou encore de perte d’emploi.

Le montant maximal assuré par l’assurance de prêt hypothécaire varie en fonction du type de crédit que vous contractez et des garanties choisies. Attention, plus la durée du prêt s’allonge, plus le risque augmente. Pour connaître le montant maximal assuré par l’assurance de votre crédit hypothécaire, adressez-vous à votre organisme financier ou à votre courtier.

Lire également :   Quels sont les plus beaux arbres artificiels

Les garanties les plus courantes pour les emprunts immobiliers sont : La garantie décès et l’incapacité permanente et totale (IPT) : elle couvre toutes les personnes qui ont signé le contrat dans son intérêt exclusif. Cette garantie couvre toute éventualité si vous veniez à disparaître avant la fin du remboursement du prêt.

La perte d’emploi : cette garantie couvre toutes les personnes qui se trouvent au chômage après une période suffisante pour conserver un revenu normal afin que le paiement des mensualités ne soit pas compromis.

L’invalidité permanente totale (IPT) : elle couvre toutes les personnes qui ont signé le contrat dans son intérêt exclusif et dont l’état nuit gravement à sa capacité à travailler ou exercer une activité professionnelle rémunérée, ce qui entraîne une diminution significative et durable de sa capacité physique ou mentale à travailler ou exercer une activité professionnelle rémunérée.

Le principe de l’assurance est de couvrir le risque et dans ce cas c’est de rembourser la banque si vous n’arrivez plus à payer les mensualités. L’assurance hypothécaire permet aux propriétaires d’être couverts en cas de décès, invalidité ou incapacité totale et permanente. Cette assurance est souscrite auprès d’une compagnie d’assurances qui prend en charge le remboursement du prêt en cas d’incapacité de travail ou de décès du propriétaire.

Laisser un commentaire